Qui écrit vraiment l’histoire ?

« Je préfèrerais aller de l’autre côté de la montagne, plutôt, ce serait une meilleure idée ! S’exclama la pétillante Alamana.
– Tu es sûre de toi ? Grommela Stéphania. J’avais prévu que le trajet passerait par la capitale et…
– Oh non non, balaya l’autre. Ce serait une perte de temps.
– Pourquoi tu ne veux pas aller là où je te dis ?
– Je trouve que ça ne serait pas logique d’aller en direction de la capitale, expliqua Alamana. Déjà, ça me ferait faire un détour. Et puis, pour y arriver, il faut passer par la Forêt Noire. Il est de notoriété publique que cette forêt est infestée de brigands, ce qui ne me parait pas très prudent.
– Ce n’est pas beaucoup plus prudent de voyager à travers les montagnes sans escorte, tenta de raisonner la seconde. Il pourrait y avoir des guides amicaux ou des gardes du corps sympathiques en ville.
– Boah, risquer sa vie en passant par la forêt ou par la montagne, ça ne change pas grand chose, n’est ce pas ?
– C’est vrai, avoua Stéphania à contrecœur.
– Du coup, autant aller directement par la montagne. » Décréta Alamana sur un ton définitif.

 

Stéphania se laissa aller en arrière sur sa chaise, repoussant son clavier. Elle allait encore devoir revoir le déroulement des évènements de son roman. Et trouver un autre moyen pour que son personnage principal, cette jeune femme pétillante et trop pleine de bon sens, rencontre des compagnons durant son périple.

FévriPoint

Oui, mon titre est un peu nul, mais j’ai vraiment beaucoup de mal avec les titres, alors il faudra vous contenter. Voilà. Oui oui, c’est péremptoire. Donc, ainsi que l’explique le titre, je voulais vous faire un petit point et, comme nous sommes en Février, ce sera un point de Février. Un FévriPoint.

Bref.

Quoiqu’il en soit, après reprise et relecture (suite à son épreuve de la relectrice), j’ai enfin envoyé « Le Coeur de l’Hiver » à l’épreuve de l’édition. Pour mémoire, la première partie de « Le Coeur de l’Hiver » est issue de mon NaNoWriMo 2014 qui s’appelait sobrement « Bård » à l’époque, du nom du personnage principal (quand je vous dis que je suis nulle en titres). La première partie brute et non retravaillée est d’ailleurs toujours disponible dans la section NaNoWriMo, dans le NaNoWriMo 2014. Je suis bien contente de l’avoir terminé (même si je me doute bien que, même si il est accepté, je devrais encore retravailler des choses dessus avant l’édition finale) et de passer à la phase suivante. Je pense que ça sera très édifiant pour les romans qui suivront. C’est un peu un roman-test il faut dire.

Je n’aurai pas de réponse avant plusieurs mois par contre. En attendant, je reprends le NaNoWriMo 2016 qui s’appelle pour le moment « Arkhaiologia ». Il se peut que cela change puisqu’il semblerait que ce roman ne soit qu’un premier tome. Dans ce cas, je verrai plutôt « Arkhaiologia » comme le nom de la totalité, ce qui est embêtant puisque cela veut dire qu’il faut encore que je trouve d’autres titres et c’est pénible. Je verrai ça plus tard 😛 Pour l’instant, je me concentre sur l’élaboration des précisions qui me manquaient pour l’histoire générale (surtout pour le mystère qui entoure la mort du père d’Ethelle en fait), trouver des noms pour tous les lieux et gens à qui je n’avais pas envie d’en trouver pendant le NaNo, du rassemblement de tous les éléments apportés par cette ébauche de premier tome (histoire de les avoir pour la suite) et la première reprise du roman. Pour ça, je remercie chaleureusement les créateurs de Scrivener, qui est un logiciel très pratique pour rassembler toutes mes idées, post-it virtuels et qui me permet de recopier et naviguer facilement entre tous mes éléments. Et c’est pratique pour plein d’autres choses aussi, mais c’est un peu compliqué à décrire et ce n’est pas le sujet de toutes façons. Hein. Bon. Après, si ça vous intéresse, je peux faire deux-trois captures d’écrans pour vous montrer.

Bien évidemment, en plus de l’attente stressante des réponses d’éditeurs et de la reprise d’Arkhaiologia, j’ai plein d’autres choses à faire. Comme :
– continuer de publier régulièrement des choses ici (même si ce sont beaucoup des Haïkus de la Triche),
– continuer de participer au projet Compagnie de la Licorne (hiiiiiii !) que j’aimerais beaucoup voir arriver jusqu’au bout,
– continuer de réfléchir à l’investissement dans une relieuse et/ou une nouvelle imprimante plus rapide,
– me lancer enfin dans les textes audio et/ou carrément dans des histoires audio complètes (oui, l’idée est toujours là dans un coin de ma tête en train de mûrir et de muter en DES idées, ce qui est un peu un problème),
– terminer l’appel à textes sur Conan que je n’ai pas fini à temps pour l’envoyer (décembre oblige) mais qui fera une nouvelle pour vous,
– reprendre mon vieux roman sur les pirates (qui aurait du être le premier publié normalement, mais qui a subi les affres de la pression qui a mené à une page blanche qui, non seulement était blanche, mais en plus s’enfuyait, ce qui n’est absolument pas pratique) dont j’aimais beaucoup l’idée,
– et, pourquoi pas, reprendre des débuts de romans encore plus vieux pour enfin les terminer. J’avais aussi entamé un recueil d’histoires courtes, dans le temps. Je les avais regroupées sous L’Auberge du Loup d’Argent, je pourrais reprendre l’idée aussi et en refaire quelque chose de plus abouti aussi.

Ahlàlà ! Ca fait tellement de choses à faire ! Heureusement qu’en ce moment j’ai du temps exprès. C’est bien prévu, n’est ce pas ! Pour être honnête, en ce moment c’est surtout Arkhaiologia qui insiste pour être retravaillé. Et je suis faible, alors j’ai dit d’accord. Et voilà ! Maintenant vous savez tout ! Après, certaines choses vous questionnent, je me propose de vous éclairer. En attendant, passez une bonne soirée ainsi qu’une bonne semaine et à bientôt pour de nouvelles aventures !

 

test-loutre2