En route pour 2021

Glorieuses salutations en ce timide 2021 !

Bon, si l’on en croit l’année qui vient de s’écouler, j’ai bien peur que mes vœux ne soient pas aussi efficaces qu’un vaccin en ces temps pandémiques. Il faut dire que j’avais quand même prévu une catastrophe dans mes vœux de 2020, mais ce n’était pas quelque chose que j’espérais. Dans le doute, je vais arrêter de prédire de tels évènements ; le pouvoir de la déesse du Multivers est si puissant… Ceci dit, nous sommes passés à côté de la fameuse apocalypse zombie, donc tout n’est pas si mal, tu vois.

CECI N’EST PAS UNE PRÉDICTION, OK L’UNIVERS ?

Bref.

Décidons plutôt que cette année soit l’année de l’Amour. De l’Amour sous toutes ses formes. Je te souhaite donc du bonheur tendre avec ses douces caresses ; des richesses affectueuses avec leurs câlins réconfortants ; une santé chaleureuse avec son moelleux cocon de bienveillance ; et, enfin, de l’amour passionné, plein d’amour, beaucoup d’amour. DE L’AMOUR À FOISON, TU M’ENTENDS, L’UNIVERS ?

Et, comme pour les autres années, n’oublie pas de transmettre tout cet Amour autour de toi. Le monde en a bien besoin ! Et pense à te souvenir de ce que 2020 t’a apporté de positif, car il y a toujours du positif, quelle que soit la situation et même si on ne la voit pas tout de suite.

Glorieuse année 2021, que j’espère généreuse pour toi dans tout ce que tu voudras !

Inktober, NaNoWriMo et autres bidules de 2020

Glorieuses salutations !

Cette année est particulière pour la plupart des gens, y compris pour moi, qui ai été interrompue de nombreuses fois dans mes élans de productivité, pour diverses raisons. Je me demande si mon tome 2 d’Arkhaiologia est maudit ou quoi, mais il a décidément bien du mal à avancer. Enfin bon, c’est la vie ; je suis têtue et je le terminerai un jour. Je vais essayer de profiter de l’émulation du NaNoWriMo pour le continuer, parce que je ne pensais pas participer au NaNoWriMo proprement dit cette année.

(Pour rappel, le NaNoWriMo est un challenge qui se déroule chaque année en novembre et où le but est d’écrire un roman de 50 000 mots en un mois, plus d’infos ici : https://nanowrimo.org)

En fait, d’habitude j’utilise le NaNo pour obtenir un premier jet de roman, mais depuis les années que j’y participe, je commence à avoir beaucoup de projets à retravailler sous le coude. Et là, ce serait quand même mieux que je termine ce deuxième tome pour le présenter avec le premier aux maisons d’édition. Donc je vais essayer de me concentrer sur ça, même si j’ai un peu de mal à me focaliser sur l’écriture en ce moment.

Bref.

Comme je ne pensais pas participer au NaNoWriMo, je me suis dit : « Et pourquoi je ne ferais pas le Inktober cette année ? » Parce que j’aime bien varier les tortures : je suis un peu maso. Du coup, j’ai participé au Inktober. C’est un challenge où le but c’est de produire un dessin par jour en suivant un mot/thème imposé chaque jour du mois d’octobre. Vous me connaissez, juste dessiner sur un thème n’est pas assez compliqué pour quelqu’un qui ne sait pas dessiner, alors j’ai raconté les aventures d’une loutre à une foire ou une fête foraine. Il lui en arrive des choses à cette loutre !

Si vous allez sur Insta, Facebook ou Twitter, vous aurez les quelques lignes qui accompagnent chaque dessin. Ce n’est vraiment rien d’exceptionnel, mais ça m’a amusée. Et surtout, maintenant, j’ai appris que je savais un peu gribouiller et pas que tricher avec ma tablette, alors je ferai probablement un peu plus de dessins dans les posts qui suivent ! Peut-être même un petit webcomic, on ne sait jamais.

N’hésitez pas à me dire quelle loutre du Inktober débutant vous avez préférée et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Bilboquet Sac le Corsit

Salutations !

Le premier chapitre des aventures de Bilboquet Sac est enfin en ligne, vous pouvez aller le lire directement sur le compte twitter en question :

La suite viendra la semaine prochaine, alors à bientôt !

Parodie de Bilbo le Hobbit

Glorieuses salutations !

Si tu as lu le titre, tu sais ce dont ce message va parler. Alors oui, ce que je propose là a déjà été fait. Les parodies des écrits de Tolkien sont moult, mais celle-là c’est la mienne, parce que j’avais besoin de raconter des bêtises entre deux trucs sérieux. Si tu ne me suis pas sur un réseau social, sache que toute cette histoire est partie de la blague anneau unique => anneau punique.

Punique étant un qualificatif que les romains donnaient aux carthaginois, ma parodie de Bilbo se déroule dans notre antiquité. Du moins, à peu près. Bilbo le hobbit est donc devenu Bilbo le corsit, qui a quitté sa corse natale par appât du gain. Cette histoire sera racontée par Bilbo lui-même sur twitter, chaque chapitre que j’ai redécoupé constituera un thread et il y aura un thread par semaine, pendant douze semaines.

« Trop bien ! » te réjouis-tu. « Mais où puis-je trouver ce glorieux compte twitter ? » Il te suffit de rajouter @BilboquetSac dans tes abonnements ( https://twitter.com/BilboquetSac ). Il est facile à reconnaître avec sa PP de champignons. Il a déjà posté quelques trucs en guise de test, en attendant de pouvoir raconter son histoire en bonne et due forme et il t’attend.

« Super ! » t’exclames-tu. « Mais quand cela va-t-il commencer ? » Demain ou après-demain, en tous cas très vite !

N’hésitez pas à aimer et à repartager, ça m’aiderait beaucoup 🙂

À bientôt pour de nouvelles aventures ! (ou alors de vieilles aventures revisitées, ça dépend)

Joyeux 2020 !

Glorieuses salutations en ce déjà trépidant 2020 !

Comme tu as pu le constater grâce à ton perçant sens de l’observation, 2020 est composé de 20 et de 20. Autrement dit : de vin et de vin. Ton perçant sens de l’observation va certainement ajouter que mon sens de l’humour ne s’est pas bonifié avec le temps, mais tant pis, ne l’écoute pas ; il se montre désagréable.

Pour l’occasion, je vais reprendre le thème de mes vœux de 2015. Comme c’était il y a cinq ans, je suppose que tu ne t’en souviens pas. Et puis sinon, eh bah tant pis hahaha ! (Ouuuh, que je suis désagréable en ce début 2020 moi aussi)

En revanche, je vais cesser de parler de fin du monde, parce que c’est déjà pas mal engagé, du coup tout cela n’a aucun sens. En attendant la prochaine catastrophe, qu’elle vienne d’un volcan, de la troisième guerre mondiale ou d’un chauffe-eau qui joue à la cascade au beau milieu de la nuit, laisse-moi t’inviter dans un lieu paisible. Viens donc visiter le tout jeune vignoble de 2020 ! Tu y trouveras des ceps respirant le bonheur, avec des richesses en grappes, le tout sucré de bonne santé et aux riches couleurs de l’Amour. C’est agréable, n’est-ce pas ? Je trouve aussi et voilà tout ce que je te souhaite.

D’habitude, le vin est à consommer avec ton meilleur ami modération, mais pour celui-là, tu peux y aller sans crainte. N’oublie pas de transmettre les couleurs de l’amour tout autour de toi, même si je radote.

Bonne année 2020 qui, je l’espère, sera prodigue de choses positives pour toi !

NaNoWriMo 2019 : fin

Glorieuses salutations !

Cette année, je ne suis pas allée au bout du NaNoWriMo. Et oué, des fois ça arrive. En fait, le sujet du roman en question était un peu trop lourd pour moi et c’était difficile à gérer. Alors je le finirai, mais en prenant mon temps et en ne faisant pas que ça ! De toute façon, je n’ai fondamentalement plus besoin du NaNo pour avancer. J’ai déjà tant de trucs à retravailler sous la main que, même, ce n’est plus une bonne idée d’en rajouter.

Alors tant pis pour cette année et puis on verra l’année prochaine si je participe ou pas !

En attendant j’ai à profiter de mon glorieux mois des cadeaux et puis m’occuper de voir pourquoi Pôle Emploi trouve que ma fin de contrat ne peut pas ouvrir mes droits aux allocations de chômage (alors que c’est une fin de CDD, que normalement y a pas de souci, et que j’ai travaillé plus que les 6 mois requis durant les 24 derniers mois). Ça, c’est pas cool pour le mois des cadeaux et c’est un peu stressant pour la suite ; j’espère avoir de leurs nouvelles bientôt après ma réclamation.

Eh oui, parce que tant que personne n’accepte de publier un de mes romans, j’ai besoin de sous ailleurs, que je gagne entre un boulot alimentaire saisonnier et des allocations chômage. Je sais, j’exagère. Après tout, je devrais me nourrir de ma passion, hein.

Bref.

Dans tous les cas, joyeux mois des cadeaux à tout le monde et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Le NaNoWriMo 2019 en approche et autres

Glorieuses salutations !

Dans moins d’une semaine débute le NaNoWriMo (vous savez, le challenge où il faut écrire un roman de 50 000 mots en un mois pendant novembre, ce même challenge avec lequel je vous saoule régulièrement ces six dernières années) et je pense savoir ce que je vais écrire, même si je suis pas très sûre d’être prête à me lancer dans ce projet, qui en est un tout nouveau. À la base, j’hésitais à me lancer dans un premier jet du tome 3 d’Arkhaiologia, mais je pense pas que c’était une bonne idée. C’est compliqué de produire des tomes suivants en mode NaNo, ai-je réalisé l’année dernière. Je vais certainement garder ça pour le prochain NaNoCamp. Dans tous les cas, ça sera une bonne façon de voir si ça marche ou pas ! Y a des chances que j’arrête un peu les NaNo à un moment aussi, parce que je commence à avoir beaucoup de projets à retravailler et que plus je NaNote, plus j’en accumule. Ou alors je ferai l’ultra-rebelle du NaNo en faisant de la réécriture/relecture mouahahaha ! Laissons-ça à la Ekwo de 2020. Elle verra bien ce qu’elle en pense !

En attendant le début du NaNoWriMo, j’essaie de reprendre mon petit projet tarte que j’avais commencé pendant le mois de juillet, avant que mon cerveau décide de prendre des vacances et de tout couper. C’est pas mal de reprendre ça petit à petit après la période de septembre qui a été très très compliquée à vivre, ça me permet de remettre le pied à l’étrier tout en ne me prenant pas trop la tête. Juste un peu quand même, parce que c’est très dur d’être drôle, j’ai pas la capacité à produire autant de blagues que mon entourage ! Il s’agit d’une parodie de Bilbo le Hobbit (oui, encore une, je sais) qui se passera pendant notre antiquité. On peut donc dire, de manière pompeuse, qu’il s’agira d’une uchronie fantastique. Ou un truc du genre. Chuis nulle pour mettre des trucs dans des cases. C’est peut-être parce qu’il m’en manque trop.

Dans tous les cas, si jamais certains d’entre vous veulent se lancer dans le challenge du NaNoWriMo pour tester l’aventure, n’hésitez pas. Certes, ça convient pas à tout le monde. Honnêtement, j’étais pas sûre que ça me conviendrait à moi : j’ai beaucoup de mal avec les contraintes. Mais pour ça, étrangement ça passe. Bien sûr, ça marche pas au top tous les ans et je suis très tributaire de mon état mental, mais c’est sympa à essayer. Comme tous les ans, il y a de grandes chances que je poste mon avancée au jour le jour sur ce blog. Comme tous les ans, il faudra être indulgent car ce sera à l’état de brouillon. Parce que oui, quand on fonctionne en pantser comme moi, il y a pas mal de retravail à faire après, les romans changent vachement !

Pantser, qui le terme états-unien (apparemment en France on dit plutôt jardinier ou paysagiste) ça veut dire que, contrairement aux planners (=> architectes en français), je ne fais pas de plans avant. Je ne sais pas toujours où ça va d’ailleurs et, immanquablement, il y a beaucoup de flou. Heureusement, tout ça s’éclaircit au fur et à mesure de l’écriture. Il y a d’ailleurs tout un éventail de fonctionnements d’écrivains entre les pantsers et les planners. Dans la communauté du NaNo d’Auvergne-Rhône-Alpes, les uns sont toujours épatés par le fonctionnement des autres, malgré les visions différentes d’aborder le boulot d’écriture. Et tout le monde est d’accord : il n’y a pas de manière qui soit meilleure que les autres. On a tous un fonctionnement différent. Au passage, les uns comme les autres trouvent des éditeurs, pour ceux qui y arrivent.

Voilà, je vais arrêter de vous embêter avec ça !
Rendez-vous sur le blog le premier novembre pour le début de mon prochain brouillon et… Rendez-vous aussi sur twitter quand je commencerai à poster les aventures de mon Bilbo ! Mais je vous tiendrai au courant ici aussi, ne vous en faites pas.

À bientôt !

Fin du NaNoCamp de Juillet 2019

COUCOU !

Haha oui le camp est fini ! ET JE VAIS VOUS RACONTER COMMENT ÇA S’EST PASSÉ !

Mon cerveau a décidé de partir en vacances à peu près à la moitié. C’est dommage, parce qu’il avançait bien le projet tarte qu’il avait entamé ! Mais je pense qu’il a vraiment besoin de vacances, alors pour une fois qu’il a l’esprit libre, je l’ai laissé faire. C’est important de le laisser se reposer des fois et de ne pas trop forcer la créativité, sinon après ça se casse et ça ne marche plus. Or, ces derniers temps j’ai l’impression que je pousse trop, donc il nécessite de plus en plus de pauses. J’avais essayé de m’auto-duper en me concentrant sur un nouveau projet au lieu d’avancer Arkhaiologia, mais ça n’a pas suffi ; j’ai un peu trop tiré sur la corde.

Du coup c’est [encore] un ratage, mais c’est pas grave. Le projet est toujours en cours et j’essaierai de le finir d’ici la fin de l’été, comme ça je pourrai vous montrer tout ça et retourner sur le tome 2 d’Arkhaiologia après. Y a beaucoup de boulot à faire sur celui-là, ça me désespère à chaque fois que j’y pense.

En tous cas, j’espère que je serai assez en forme dans ma tête pour le prochain NaNoWriMo. Comme ça, avec un peu de chance, j’arriverai à avoir un brouillon du tome 3 d’Arkhaiologia. Même si ça serait en retard d’un an par rapport à ce que je souhaitais à la base, ça reste ambitieux d’essayer de tout finir comme ça, mais je pense que vu ma façon de procéder, c’est mieux si j’ai une vision générale pour bien peaufiner chaque tome après. Et comme ma vision est très floue tant que lesdits tomes ne sont pas écrits… BAH C’EST COMPLIQUÉ !

Et puis si je me sens pas de faire le tome 3, bah j’ai une autre idée de roman à écrire. Enfin, des idées de romans j’en ai pas mal, mais y en a qui sont plus motivés à s’écrire que d’autres.

Pour le moment ce sont les vacances dans ma tête, alors on verra tout ça plus tard !

NaNoCamp de Juillet 2019

Glorieuses salutations !

Et oui, je ne poste pas grand chose et il y a quand même un NaNoCamp en approche. Je le trouve toujours difficile celui-là à cause de la chaleur, mais c’est toujours l’occasion de se pousser à avancer ou à terminer des projets en cours ! Pour cette fois, je vais délaisser un peu Arkhaiologia (j’ai besoin de penser un peu à autre chose) et partir sur une histoire qui n’a rien à voir (qui sera une sorte de parodie d’un récit plutôt connu) et qui sera sous une forme différente du roman. Si je suis satisfaite du rendu, je vous publierai tout ça à partir de la fin de l’été.

En attendant, la Bibliothèque Ensevelie a été révisée et envoyée a de nouvelles maisons d’édition. Il faut attendre quelques mois pour avoir les réponses ; on verra bien. Je reprendrai peut-être un peu la suite après le NaNoCamp, en août, sans oublier les petites historiettes qui servent de préquelles.

De toutes façons, ce ne sont pas les projets en cours qui manquent. J’en ai beaucoup trop. Je ne m’ennuie jamais et, maintenant que j’ai repris un emploi saisonnier à temps partiel, je manque cruellement de temps pour tout avancer comme je voudrais. Mais je fais de mon mieux !

En tous cas, n’hésitez pas à m’en parler si vous avez envie de participer au camp du NaNoWriMo et à bientôt pour de nouvelles aventures !

NaNoCamp d’avril 2019, fin !

Glorieuses salutations !

Bon, en fait le NaNoCamp est fini, je ne m’en suis même pas rendue compte et je n’ai pas du tout été efficace : je l’ai glorieusement raté (oui, parce que même si on rate des trucs, tant qu’on le fait glorieusement, ça passe. Non ?). Je pense que j’avais déjà tout donné les mois d’avant et que j’avais besoin de vacances. Du coup j’ai pris du retard et je vais tâcher de me concentrer sur la fin de la reprise du mon tome 1 de Arkhaiologia (La Bibliothèque Ensevelie) histoire de l’envoyer et de m’occuper de la suite, pendant que les éditeurs passeront entre 6 et 12 mois à décider que le premier ne convient toujours pas à leur ligne éditoriale en dépit de toutes ses qualités huhuhu ! Je n’ai pas de quoi m’ennuyer. Je ne sais pas ce qui m’a pris quand je me suis lancée dans cette série de romans ^^

Une fois que j’aurai fini, j’ai encore au moins deux historiettes à faire pour finir de poser les choses dont j’ai besoin, mais qui adorent rester vagues dans ma tête. Et puis après bim ! Tome 2, que je vais certainement encore remanier. À force, je vais pouvoir envoyer les deux tomes à la fois hahaha ! Enfin bon, c’est pas sûr, puisque je vais devoir prendre du temps d’écriture pour reprendre un boulot alimentaire, parce qu’il faut bien manger dans la vie. Ça aide paraît-il.

Voilà pour les nouvelles générales. Si vous voulez suivre mes états d’âme de manière un peu plus soutenue que sur ce blog, vous pouvez aussi suivre :
-> la glorieuse page Facebook
-> le glorieux compte Twitter
-> et puis il y a la glorieuse chaîne YouTube aussi, il faudrait d’ailleurs que je m’occupe de mettre d’autres trucs dessus.

À bientôt pour de nouvelles aventures !