Une boutique de loutres

Glorieuses salutations !

Comme je le disais hier, j’ai quelque chose à vous montrer à propos de mes loutres, parce que comme je suis une loutre vénale et affamée, j’ai besoin d’oseille, qui à la fois sustente le coté vénal et apaise la faim. C’est très polyvalent, l’oseille. Je me suis donc dit que ça serait une glorieuse idée de coller mes loutres de partout sur plein d’objets divers, que ça pourrait intéresser certaines personnes de les acquérir. Comme un lien vaut mieux qu’un long discours, je vous montre tout de suite ce que ça donne (à savoir que je vais rajouter des dessins régulièrement) : https://ekwo.redbubble.com

Pour les personnes qui ne seraient pas intéressées par les loutres, mais qui aimeraient me soutenir pour que je puisse continuer à manger tout en écrivant mes romans, j’ai également ouvert un uTip. uTip est un site de financement participatif : vous pouvez donner des sous ponctuellement, ou tous les mois (il y a aussi une mini-boutique, mais elle ne sera que sommaire) si vous préférez m’aider de cette façon. Voici le lien du uTip : https://utip.io/ekwolaloutre

J’ai essayé de ne pas trop m’étaler, mais si vous avez des questions sur les divers fonctionnements ou sur autre chose, n’hésitez pas. Merci de m’avoir lue, plein de bisous et plein d’amour sur vous ❤

2022, un nouvel espoir

Glorieuses salutations en ce 2022 incertain,

Je ne sais pas toi, mais je trouve que comme 22 est un nombre absolument génial, cette année s’annonce géniale aussi. On y croit ! (assure-t-elle en marchant les yeux fermés sur une fine bande de terre branlante, avec un incendie qui gronde d’un côté, un raz de marée qui se précipite de l’autre et le ciel zébré d’éclairs au-dessus) Ceci dit, on a évité l’apocalypse zombie dont je parlais dans mes vœux précédents et c’est déjà pas mal, il faut bien l’avouer.

J’ignore ce qui nous attend pour 2022, mais je sais ce que je te souhaite : j’espère que cette année sera généreuse en tribulations stimulantes. Pour vivre des aventures aussi satisfaisantes qu’épiques, je te souhaite moult bonus de bonheur, moult trésors incommensurables de dragons, moult buffs de constitution pour passer les jets de santé haut la main et moult réussites critiques sur l’amour pour que tu en aies jusqu’à la fin de tes jours.

Je souhaite que tu croules assez sous toutes ces choses pour que tu puisses en partager partout autour de toi. Que l’année 2022 soit aussi glorieuse que le laisse présager son 22 !

Bisous et à bientôt pour de nouvelles aventures ❤️

Inktober 2021, Le trépidant quotidien d’une pirate poilue

Glorieuses salutations !

Comme ça avait bien marché l’année dernière, j’ai réitéré l’expérience du Inktober. J’ai posté les dessins au jour le jour sur Insta, twitter et la page facebook et là vous avez une version où j’ai repris les photos après avoir ajouté un ou deux trucs par ci par là. Comme l’année dernière, j’ai aussi décidé de suivre un fil rouge (parce que plus de contraintes pour plus de masochisme, pourquoi pas, hein !) et de suivre de près le quotidien d’une loutre-pirate. Car la vie de pirate est riche en péripéties !


Je vous laisse suivre tout ça ci-dessous et n’hésitez pas à me dire quel est votre préféré !

En route pour 2021

Glorieuses salutations en ce timide 2021 !

Bon, si l’on en croit l’année qui vient de s’écouler, j’ai bien peur que mes vœux ne soient pas aussi efficaces qu’un vaccin en ces temps pandémiques. Il faut dire que j’avais quand même prévu une catastrophe dans mes vœux de 2020, mais ce n’était pas quelque chose que j’espérais. Dans le doute, je vais arrêter de prédire de tels évènements ; le pouvoir de la déesse du Multivers est si puissant… Ceci dit, nous sommes passés à côté de la fameuse apocalypse zombie, donc tout n’est pas si mal, tu vois.

CECI N’EST PAS UNE PRÉDICTION, OK L’UNIVERS ?

Bref.

Décidons plutôt que cette année soit l’année de l’Amour. De l’Amour sous toutes ses formes. Je te souhaite donc du bonheur tendre avec ses douces caresses ; des richesses affectueuses avec leurs câlins réconfortants ; une santé chaleureuse avec son moelleux cocon de bienveillance ; et, enfin, de l’amour passionné, plein d’amour, beaucoup d’amour. DE L’AMOUR À FOISON, TU M’ENTENDS, L’UNIVERS ?

Et, comme pour les autres années, n’oublie pas de transmettre tout cet Amour autour de toi. Le monde en a bien besoin ! Et pense à te souvenir de ce que 2020 t’a apporté de positif, car il y a toujours du positif, quelle que soit la situation et même si on ne la voit pas tout de suite.

Glorieuse année 2021, que j’espère généreuse pour toi dans tout ce que tu voudras !

Inktober, NaNoWriMo et autres bidules de 2020

Glorieuses salutations !

Cette année est particulière pour la plupart des gens, y compris pour moi, qui ai été interrompue de nombreuses fois dans mes élans de productivité, pour diverses raisons. Je me demande si mon tome 2 d’Arkhaiologia est maudit ou quoi, mais il a décidément bien du mal à avancer. Enfin bon, c’est la vie ; je suis têtue et je le terminerai un jour. Je vais essayer de profiter de l’émulation du NaNoWriMo pour le continuer, parce que je ne pensais pas participer au NaNoWriMo proprement dit cette année.

(Pour rappel, le NaNoWriMo est un challenge qui se déroule chaque année en novembre et où le but est d’écrire un roman de 50 000 mots en un mois, plus d’infos ici : https://nanowrimo.org)

En fait, d’habitude j’utilise le NaNo pour obtenir un premier jet de roman, mais depuis les années que j’y participe, je commence à avoir beaucoup de projets à retravailler sous le coude. Et là, ce serait quand même mieux que je termine ce deuxième tome pour le présenter avec le premier aux maisons d’édition. Donc je vais essayer de me concentrer sur ça, même si j’ai un peu de mal à me focaliser sur l’écriture en ce moment.

Bref.

Comme je ne pensais pas participer au NaNoWriMo, je me suis dit : « Et pourquoi je ne ferais pas le Inktober cette année ? » Parce que j’aime bien varier les tortures : je suis un peu maso. Du coup, j’ai participé au Inktober. C’est un challenge où le but c’est de produire un dessin par jour en suivant un mot/thème imposé chaque jour du mois d’octobre. Vous me connaissez, juste dessiner sur un thème n’est pas assez compliqué pour quelqu’un qui ne sait pas dessiner, alors j’ai raconté les aventures d’une loutre à une foire ou une fête foraine. Il lui en arrive des choses à cette loutre !

Si vous allez sur Insta, Facebook ou Twitter, vous aurez les quelques lignes qui accompagnent chaque dessin. Ce n’est vraiment rien d’exceptionnel, mais ça m’a amusée. Et surtout, maintenant, j’ai appris que je savais un peu gribouiller et pas que tricher avec ma tablette, alors je ferai probablement un peu plus de dessins dans les posts qui suivent ! Peut-être même un petit webcomic, on ne sait jamais.

N’hésitez pas à me dire quelle loutre du Inktober débutant vous avez préférée et à bientôt pour de nouvelles aventures !

La totalité des aventures de Bilboquet Sac est enfin en ligne !

Glorieuses salutations !

Après 12 semaines de publication (dont la plupart pendant le confinement finalement), les (més)aventures de Bilboquet Sac sont enfin toutes disponibles à la lecture sur son compte twitter, dont j’ai mis le lien ci-dessous. Pour les personnes les ayant déjà lues, j’espère que ça vous aura au moins fait sourire ou que ça aura un peu occupé votre confinement. Et, pour les autres : qu’attendez-vous pour aller vous plonger dans les tribulations d’un corsit sur le continent et de la découverte de son mystérieux anneau punique ?

N’hésitez pas à mettre des petits cœurs sur ses tweets qui vous auront le plus plu ! Vous pouvez aussi commenter si vous avez des choses à dire. Dans tous les cas, profitez-en et faites-vous plaisir avec mon petit corsit amateur de saucisson, fromage et champignon.

 
À bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Bilboquet Sac le Corsit

Salutations !

Le premier chapitre des aventures de Bilboquet Sac est enfin en ligne, vous pouvez aller le lire directement sur le compte twitter en question :

La suite viendra la semaine prochaine, alors à bientôt !

Parodie de Bilbo le Hobbit

Glorieuses salutations !

Si tu as lu le titre, tu sais ce dont ce message va parler. Alors oui, ce que je propose là a déjà été fait. Les parodies des écrits de Tolkien sont moult, mais celle-là c’est la mienne, parce que j’avais besoin de raconter des bêtises entre deux trucs sérieux. Si tu ne me suis pas sur un réseau social, sache que toute cette histoire est partie de la blague anneau unique => anneau punique.

Punique étant un qualificatif que les romains donnaient aux carthaginois, ma parodie de Bilbo se déroule dans notre antiquité. Du moins, à peu près. Bilbo le hobbit est donc devenu Bilbo le corsit, qui a quitté sa corse natale par appât du gain. Cette histoire sera racontée par Bilbo lui-même sur twitter, chaque chapitre que j’ai redécoupé constituera un thread et il y aura un thread par semaine, pendant douze semaines.

« Trop bien ! » te réjouis-tu. « Mais où puis-je trouver ce glorieux compte twitter ? » Il te suffit de rajouter @BilboquetSac dans tes abonnements ( https://twitter.com/BilboquetSac ). Il est facile à reconnaître avec sa PP de champignons. Il a déjà posté quelques trucs en guise de test, en attendant de pouvoir raconter son histoire en bonne et due forme et il t’attend.

« Super ! » t’exclames-tu. « Mais quand cela va-t-il commencer ? » Demain ou après-demain, en tous cas très vite !

N’hésitez pas à aimer et à repartager, ça m’aiderait beaucoup 🙂

À bientôt pour de nouvelles aventures ! (ou alors de vieilles aventures revisitées, ça dépend)

Joyeux 2020 !

Glorieuses salutations en ce déjà trépidant 2020 !

Comme tu as pu le constater grâce à ton perçant sens de l’observation, 2020 est composé de 20 et de 20. Autrement dit : de vin et de vin. Ton perçant sens de l’observation va certainement ajouter que mon sens de l’humour ne s’est pas bonifié avec le temps, mais tant pis, ne l’écoute pas ; il se montre désagréable.

Pour l’occasion, je vais reprendre le thème de mes vœux de 2015. Comme c’était il y a cinq ans, je suppose que tu ne t’en souviens pas. Et puis sinon, eh bah tant pis hahaha ! (Ouuuh, que je suis désagréable en ce début 2020 moi aussi)

En revanche, je vais cesser de parler de fin du monde, parce que c’est déjà pas mal engagé, du coup tout cela n’a aucun sens. En attendant la prochaine catastrophe, qu’elle vienne d’un volcan, de la troisième guerre mondiale ou d’un chauffe-eau qui joue à la cascade au beau milieu de la nuit, laisse-moi t’inviter dans un lieu paisible. Viens donc visiter le tout jeune vignoble de 2020 ! Tu y trouveras des ceps respirant le bonheur, avec des richesses en grappes, le tout sucré de bonne santé et aux riches couleurs de l’Amour. C’est agréable, n’est-ce pas ? Je trouve aussi et voilà tout ce que je te souhaite.

D’habitude, le vin est à consommer avec ton meilleur ami modération, mais pour celui-là, tu peux y aller sans crainte. N’oublie pas de transmettre les couleurs de l’amour tout autour de toi, même si je radote.

Bonne année 2020 qui, je l’espère, sera prodigue de choses positives pour toi !

NaNoWriMo 2019 : fin

Glorieuses salutations !

Cette année, je ne suis pas allée au bout du NaNoWriMo. Et oué, des fois ça arrive. En fait, le sujet du roman en question était un peu trop lourd pour moi et c’était difficile à gérer. Alors je le finirai, mais en prenant mon temps et en ne faisant pas que ça ! De toute façon, je n’ai fondamentalement plus besoin du NaNo pour avancer. J’ai déjà tant de trucs à retravailler sous la main que, même, ce n’est plus une bonne idée d’en rajouter.

Alors tant pis pour cette année et puis on verra l’année prochaine si je participe ou pas !

En attendant j’ai à profiter de mon glorieux mois des cadeaux et puis m’occuper de voir pourquoi Pôle Emploi trouve que ma fin de contrat ne peut pas ouvrir mes droits aux allocations de chômage (alors que c’est une fin de CDD, que normalement y a pas de souci, et que j’ai travaillé plus que les 6 mois requis durant les 24 derniers mois). Ça, c’est pas cool pour le mois des cadeaux et c’est un peu stressant pour la suite ; j’espère avoir de leurs nouvelles bientôt après ma réclamation.

Eh oui, parce que tant que personne n’accepte de publier un de mes romans, j’ai besoin de sous ailleurs, que je gagne entre un boulot alimentaire saisonnier et des allocations chômage. Je sais, j’exagère. Après tout, je devrais me nourrir de ma passion, hein.

Bref.

Dans tous les cas, joyeux mois des cadeaux à tout le monde et à bientôt pour de nouvelles aventures !