« Il était une fois en Yamato » Chapitre 2 : Jynpo et sa cousine (6/6)

Le jeune Seigneur du Clan du Dragon passa en trombe devant Natsumi, sans lui accorder le moindre regard, perdu dans ses inquiétudes vis à vis des catastrophes que pouvait engendrer la présence de son ami de Sylvanie. Il parvint ainsi jusqu’à son cabinet de travail, où il s’assit à son bureau, afin de réfléchir calmement à la situation. Alors qu’il était totalement perdu dans ses réflexions, Mayu, Hotaka et Natsumi firent irruption dans la pièce, essoufflés. La moine de l’Ordre Kikage Zumi s’inclina respectueusement, forçant son alter-égo à faire de même. Natsumi, elle, resta les bras croisés, à fusiller son cousin du regard. « Que faites-vous là ? s’étonna Jynpo.
– En tant que conseillers de Mon Seigneur, nous attendons vos instructions, expliqua Mayu.
– Mes instructions ? Et bien, euh, demandez à l’Intendant de vous trouver des appartements, et je ferai appel à vous quand cela sera nécessaire. »
Hitomi Mayu s’inclina de nouveau et s’en fut, entrainant toujours Hotaka derrière elle. La cousine de Jynpo, elle, continua de le fixer intensément.

« Qu’est ce que j’ai encore fait ? se lamenta-t-il.
– Qu’entendez-vous par là, Mon Seigneur ? demanda-t-elle d’un ton plein d’emphase.
– Ben, pourquoi tu me fixes comme ça ?
– Mon Seigneur doit se méprendre, je ne le fixe d’aucune manière. Je tenais simplement à savoir pour quelle raison Mon Seigneur m’ignorait de la sorte. Mais peut-être que je ne suis pas d’assez haute naissance pour comprendre les non-dits de Mon Seigneur. »
A chaque « Mon Seigneur », Jynpo se recroquevillait un peu plus. L’air penaud de peur d’avoir vexé sa bien aimée cousine, il reprit, plein de ferveur : « Mais non ! Je ne voulais pas que tu penses ça ! Tu es ma cousine voyons, je ne voulais pas te vexer, mais… Mais… » Mais il ne put jamais trouver la bonne formulation : Hideaki arriva à ce moment là.

« Mon Seigneur, commença le conseiller en s’inclinant. Il m’a été rapporté que le Chef du Clan Mineur de la Tortue et sa suite approchaient de nos terres. Ils devraient arriver d’ici environ deux semaines.
– Le Chef du Clan Mineur de la Tortue ? s’étonna le chef du Clan du Dragon. Préparez-vous à le recevoir comme il convient. »
A cette nouvelle, une étrange lueur passa dans le regard de Natsumi, qui s’inclina devant Jynpo en déclarant : « Je prie Mon Seigneur de bien vouloir m’excuser, mais des affaires pressantes m’appellent.
– Euh, oui. » répondit Jynpo avant d’incliner légèrement la tête à l’intention de sa cousine, qui était déjà partie. Il se retourna vers Hideaki et reprit : « Que nous veut-il ?
– Le Clan Mineur de la Tortue revient de la conférence au sommet des Clans Mineurs, qui s’est tenue au seine du Domaine Impérial, il y a de cela quelques jours, expliqua le conseiller. Leur peu d’influence les pousse à chercher le soutien politique d’un grand Clan comme le nôtre.
– Très bien, commenta Jynpo.
– Je vais maintenant laisser Vos Seigneuries s’entretenir, vous devez avoir des affaires importantes à régler. » sur ces paroles, Hideaki prit congé, laissant Jynpo stupéfait :

« Vos Seigneuries ?… s’interrogea-t-il.
– Il est marrant ton ami, intervint une voix enjouée derrière lui. Pourquoi il avait des vêtements qui glissent ? » Jynpo se retourna brusquement, et remarqua alors la présence de son ami Ethir, toujours vêtu de ses haillons, de plus en plus miteux.
« Ethir ? s’étonna le Seigneur du Clan du Dragon. Je ne t’avais pas vu, que fais-tu là ? demanda-t-il, soulagé tout de même de savoir enfin où se trouvait son catastrophique ami.
– Je cherche Onbu, tu ne l’aurais pas vu par hasard ? » s’enquit le Sylvanien en épluchant une orange. Jynpo pâlit en songeant à tous les désastres potentiels que pouvait provoquer ce petit dragon. « Bon, tant pis, je vais continuer à chercher. » Conclut son ami avant de disparaître soudainement. Le jeune Seigneur s’affaissa, désespéré. Mais il n’eût pas le temps de s’apitoyer bien longtemps, car Chiba vint le trouver.

« Qu’y a-t-il ? s’enquit Jynpo qui redoutait la réponse.
– J’ai une grande nouvelle, Mon Seigneur, déclara Chiba. On vient de me rapporter que des personnes viennent de se présenter aux portes de l’enceinte du palais Togashi. L’une d’entre elles prétend être votre noble jeune frère, Sa Seigneurie Hasaki-sama. J’ai pensé que Mon Seigneur voudrait vérifier ses dires par lui-même.
– Hasaki ? s’enthousiasma Jynpo soudain rayonnant. J’arrive tout de suite ! »

Il se précipita aux portes de l’enceinte, bientôt rejoint par un Chiba essoufflé. Une fois arrivé, il vit une dizaine de ses soldats, regardant d’un œil suspicieux cinq cavaliers qui patientaient devant l’entrée. Ils étaient vêtus de lourdes capes tâchées par les intempéries, les capuches rabattues sur leurs visages ainsi cachés dans l’ombre. Celui qui les dirigeait, voyant Jynpo arriver, rabattit sa capuche en arrière. Son visage, bien qu’encore juvénile, reflétait la rudesse d’une vie de vagabond. Rejetant sa longue chevelure noire en arrière, il inclina la tête en déclarant d’une voix grave et solennelle : « Mes respects, Mon Seigneur.
– Hasaki ! s’écria celui-ci en guise de réponse. Descend donc de cheval ! »

Celui-ci s’empressa de glisser de sa monture et mit humblement un genou à terre, face à son frère, en disant : « Mon Seigneur, je sais que j’ai raté de nombreux évènements depuis la libération de notre Clan. Je vois de grands changements en vous, Jynpo-sama, de bons changements, et j’en suis ravi. J’ose espérer que Mon Seigneur ne me tiendra pas rigueur de mon absence lors ces hauts faits, car je puis lui assurer que rien ne m’a fait plus souffrir que de ne pouvoir participer à la chute du vil traître Shiro ! Mais, dans mes humbles efforts pour contrer la domination de ce vil lâche, je me suis vu contraint d’adopter la voie des Ronins et d’ainsi lever l’armée de la Justice et du Bien. Cependant, les circonstances ne m’ayant pas été favorables, je n’ai pu contrer la totalité des projets de ce vil mécréant. C’est donc dans l’échec que je me présente devant vous, implorant pardon et miséricorde.
– Mais non, répondit Jynpo éberlué par ce grand discours. Tu es mon petit frère, viens à la maison et on mangera un morceau pendant que tu me raconteras tout cela.
– Mon Seigneur est trop bon, dit Hasaki les yeux brillants de reconnaissance. J’espère un jour égaler votre bonté ainsi que votre sagesse ! Mais avant, regardez qui est venu se repentir avec moi, votre ami d’enfance : Mirumoto Ura ! »

Le jeune Ronin désigna l’un de ses compagnon encore à cheval. Celui-ci enleva à son tour sa capuche, découvrant un visage avenant, arborant un demi-sourire en coin. « Après avoir combattu Shiro de toute mon âme aux côtés de votre frère Hasaki-sama, j’aimerais à présent reprendre ma place auprès de vous et retrouver l’honneur que j’ai du délaisser pour le bien de notre Clan.
– Ura ! s’exclama Jynpo. Cela faisait si longtemps ! Venez tous à l’intérieur, je vous invite à déjeuner. »

Alors qu’ils se dirigeaient vers la salle à manger, Chiba prit son Seigneur à part. « Je sais qu’il s’agit de votre jeune frère, mais je tiens à rappeler à Mon Seigneur que les Ronins sont des gens sans honneur dont il faut se méfier, car ils ont renié Clan et Famille.
– Mais c’est mon petit frère, je ne vais pas le laisser sur le pas de ma porte ! Et je ne peux pas l’ignorer car les circonstances de son départ sont un peu particulières. » Chiba s’inclina et ne dit plus mot.

Une fois à table, Hasaki prit la parole : « Mon Seigneur, je dois confesser que ma présence ici n’est pas seulement due à l’amour fraternel qui nous lie, ni à un désir de vous revoir après ces longs mois d’errance. En effet, je suis, à mon plus grand regret, porteur d’une grave nouvelle.
– Une grave nouvelle ? » s’inquiéta Jynpo. Ura, quant à lui, leva un sourcil interrogateur à cette annonce, sans pour autant faire de commentaire. « Dis m’en plus…
– J’ai récemment appris que le Clan du Scorpion avait juré votre perte et qu’ils avaient déjà entamé des intrigues dans ce but.
– Mais je ne leur ai rien fait, moi ! » se plaignit Jynpo.

S'exprimer par un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s