Aussi pluvieux que le mois de Juin 2016

Salutations !

J’espère que tout va pour le mieux pour vous en ce pluvieux début mois de Juin ! Comme je l’ai moult fois répété, écrire sur mon balcon lorsqu’il pleut, c’est vraiment la situation que je préfère. Malheureusement, ça ne se commande pas ! Dans tous les cas, je suis contente de m’être remise aux micro-nouvelles. Ce ne sont pas des écrits que je travaille beaucoup : la plupart du temps, je les écris d’une traite, d’ailleurs, et je suppose qu’il doit même rester des fautes. En fait, je les vois comme des gammes pour m’échauffer, non seulement les doigts, mais aussi la cervelle. J’espère que vous n’êtes pas trop déçus à chaque fois que vous tombez dessus !

Sinon j’ai commencé à voir pour m’entraîner à dessiner des loutres. Ca n’avance pas très vite, principalement parce que j’ai tendance à oublier qu’il faut que je m’entraîne à dessiner des loutres. Pour me faire pardonner, j’ai retrouvé ma passion des vaches folles :
Vache Folle Elle est mignonne, non ?

En dernier lieu, je suis toute émoustillée par mes projets actuels qui avancent (juste une dernière petite relecture avant la Relecture) et les nouveaux qui se créent (par exemple : la Compagnie de la Licorne n’a pas fini de faire entendre parler d’elle, c’est moi qui vous le dit !). J’en ai même du mal à dormir la nuit des fois tellement je suis surexcitée et tellement j’ai le trac à propos de tout ça *boïng boïng boïng* Ahlàlà ! Trop d’émotions !

Sur ce, bonne continuation à tous ! Et, avant de partir, voici une partie du brouillon de A l’aube d’une Nouvelle Ere : (En fait c’est pas le brouillon de A l’aube d’une nouvelle ère, mais un spoil pour une future micro nouvelle 😛 )

(Oui, j'ai des feutres, et je n'ai pas peur de les utiliser)

(Oui, j’ai des feutres et des stylos, et je n’ai pas peur de les utiliser)

Des nouvelles avant de repartir du bon pied

Salutations ô rares passants !

Je sais que les publications sur ce blog se sont pas mal essoufflées. Mais je compte bien les reprendre ! *yeux levés vers le ciel et brillants de détermination ponctuelle* Je n’ai pas particulièrement plus d’idées inspirantes que d’habitude, juste un retour de motivation. Mais je vais essayer de varier encore plus les textes du contenu.

Et puis, ça n’a pas grand chose à voir avec l’écriture, mais j’aimerais bien me trouver une mascotte. Vu le nom du blog, on pourrait s’attendre à ce que je décide d’une mascotte centaurine. Mais je suis nulle en dessin et, quand je dessine un centaure, ça donne ça : minicentaure

Donc je suis plutôt partie sur les loutres pour le moment. Et si cela ne me convient pas (parce que j’ai à peu près autant de constance que des giboulées) je partirai sur le lama, qui est un animal particulièrement expressif dans ses attitudes hautaines. Ou sur autre chose, sait-on jamais ! Je me pose aussi la question de la fréquence de publication. Bref. J’ai encore beaucoup de choses à réfléchir et décider ! Mais ça avance.

C’est tout pour les nouvelles ! Passez une bonne journée et à bientôt !

Pour illustrer ma constance, voici le brouillon des Plus Grandes Peurs :

(La photo est floue, mais ce n'est pas de lire ce qui est écrit l'important, c'est l'apparence générale. Et encore, j'ai été sage.)

(La photo est floue, mais ce n’est pas de lire ce qui est écrit l’important, c’est l’apparence générale. Et encore, j’ai été sage.)