NaNoWriMo 2015 : Kit et Rielle Jour 7

Il contempla encore longtemps les étoiles alors que les deux terreurs s’étaient endormie en se servant de lui comme oreiller. Bercé par le bruit régulier des criquets et celui, rassurant, du souffle des chevaux, il finit par s’endormir à son tour.

Un léger mouvement le réveilla, le lendemain matin. Il s’agissait de Rielle qui s’était redressée pour contempler le lever du soleil. Bran repoussa doucement Kit qui dormait encore à poings fermés et s’assit à côté de la jeune fille. Elle tourna un bref instant la tête vers lui et sourit ; malgré ses grands yeux noirs indéchiffrables, elle était beaucoup plus expressive qu’en hippocampe à pattes. « Je suppose que tu n’as pas de raison de venir t’installer à Athenaïs pendant les quatre ans à venir ? s’enquit elle doucement d’un ton badin.
– Pas vraiment, répondit Bran sur le même ton afin de ne pas déranger Kit dans son sommeil. Mais vous vous en sortirez très bien sans moi. Tant que vous êtes tous les deux, il ne peut rien vous arriver, c’est ce que vous m’avez dit hier.
– Mmhmm. » Lâcha pensivement Rielle. Elle ramena les genoux à son menton et les enserra de ses bras, les yeux fixés sur l’horizon. Le jeune homme passa un bras autour de ses épaules et l’attira contre lui.

« Vous allez me manquer aussi, tu sais.
– C’est vrai ? émit la jeune fille.
– Evidemment. Et puis, cela ne veut pas dire qu’on ne se reverra jamais. Vous reviendrez à Bourgétoile pendant les congés par exemple.
– Tu pourras aussi venir nous voir, précisa Rielle en lui jetant un regard plein d’espoir.
– Aussi, oui. Tu vois, ce ne sera pas si terrible que ça. » Sa protégée hocha silencieusement la tête. « Tu devrais faire comme Kit, lui conseilla Bran. Il ne pense pas à ce genre de chose, du coup ça ne lui empoisonne pas l’existence.
– Oui, confirma la blondinette aux yeux noirs de jais. Mais il faut bien que l’un de nous deux fasse preuve de plus de réflexion d’une courge. » Le jeune homme enfouit prestement sa bouche dans le creux de son coude pour pouffer de rire sans risque de réveiller la courge en question.

Kit finit par se réveiller. La lumière du soleil qui s’élevait dans le ciel avait fini par se frayer un passage à travers ses paupières. Ils prirent un rapide petit déjeuner et passèrent encore une heure à rire ensemble. Puis Bran donna le signal du départ. Rielle reprit sa place sur l’épaule de Kit et les deux garçons préparèrent leurs montures avant de les enfourcher pour rentrer. Cette petite session avait remonté à bloc le moral du futur étudiant de l’Ecole Planétaire de Pilotage et il babilla pendant tout le trajet. Une fois arrivés au ranch, Kit et Rielle restèrent encore un moment à regarder Bran s’occuper des deux chevaux, jusqu’à ce qu’il les renvoie d’autorité à l’hôtel. Ils le saluèrent et s’en furent. Le garçon était tout joyeux ; il ne pensait plus du tout à Edward Hammerson, le géant blond. Sa petite soeur sur son épaule si, mais elle avait repoussé ses idées noires dans un coin de son esprit et s’efforçait de se laisser emporter par l’enthousiasme de Kit. Ce dernier marchait tellement vite – en courant à moitié – qu’ils atteignirent Bourgétoile en un rien de temps.

555 mots, mini journée pour cause d’Halloween en retard ^^

S'exprimer par un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s