Texto du matin : La Tarasque

Salutations !

Voici donc le premier texto du matin sur ce blog. En réalité, il ne s’agit pas du tout premier sms du matin, mais il s’agit d’un sujet que j’aime bien. Bien évidemment, puisque je suis limitée à trois fois 160 caractères par message (soit 480 pour ceux qui ne savent pas/ont la flemme de calculer), ces textos à thème s’égrènent souvent sur plusieurs jours.

Applaudissez bien fort la Tarasque !

La tarasque est un monstre issue du folklore provençal assimilé à une sorte de dragon fluvial. Dotée d’une crinière de lion, elle arbore également des oreilles de cheval et un visage de vieil homme ridé. De plus, elle dispose d’un long corps sinueux, prolongé d’une queue avec un dard de scorpion, de six pattes et d’une carapace de tortue. En bref, son aspect est encore plus patchworkesque que celui de la chimère huhu !
Cette charmante bestiole squatterait la rivière près de Tarascon, ville à laquelle elle aurait donné son nom. Plus exactement, elle vivait à l’origine sur le gros rocher surplombant la ville (où aurait été construit par la suite le château du Roi René). Mais elle se montrait une mauvaise voisine, et d’aucun lui reprochaient entre autre de faire gonfler les eaux du Rhône et de ses affluents, ou même de dévorer les gens. Ce qui est désagréable.
Un jour, Ste Marthe qui passait par là (le hasard fait bien les choses) se mit en tête de capturer la tarasque. Ainsi en fut-il fait, puis le monstre fut mis en pièces par les riverains, furieux des pertes causées.
Ce que je trouve intéressant à noter à propos de la tarasque, c’est qu’il en a été retrouvé des représentations bien plus anciennes que les dates rapportées par la légende (dates estimées où Ste Marthe serait passée par ce petit patelin). Ce qui me conduirait à penser, moi-personnellement-moi-même, que la tarasque est à l’origine un genre de divinité aquatique/fluviale locale dont le mythe a été absorbé lors de la christianisation du coin. On retrouve la même chose pour divers contes de par l’Europe occidentale, c’est un classique.
Pfiou ! J’ai dit trop de choses intelligentes d’un coup !

Petit rajout : Il y a quelques années, le mythe de la tarasque a été repris par Donjon et Dragon, où les auteurs l’ont appelée Tarrasque et en ont fait un monstre immortel et destructeur.

A bientôt pour un nouveau remaniement de texto du matin !

2005 Tarascon Beucaire 003

S'exprimer par un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s