NaNoWriMo 2016 : Arkhaiologia Jour 9

« Nous sommes presque arrivés. » Chuchota le Faucheux dans l’oreille de la jeune femme. Celle-ci frissonna. Cela ne lui disait rien qui vaille de rester aveugle pour mettre les pieds dans un repaire d’araignées. Même métaphoriques. Elle se prit à réfléchir à quel genre d’araignée lui faisait penser Tina. Elle pensa d’abord à ces grosses araignées de jardin striées de noir et jaune. Mais elle se reprit aussitôt, en estimant que ces araignées là étaient beaucoup trop majestueuses par rapport à cette adolescente quelconque.

Ethelle n’avait pas encore décidé à quelle araignée Tina lui faisait penser, lorsque Clay lui fit descendre des marches. Son nez sensible se plissa aussitôt. Elle n’avait aucune idée de l’endroit où elle se trouvait, mais l’hygiène ambiante paraissait inexistante. L’odeur dominante était celle de l’urine, talonnée par celle des égouts et de l’humidité en général. La rouquine espérait qu’ils ne se rendaient pas dans le réseau des eaux usées de la ville. Elle n’avait aucune envie d’abîmer sa dernière paire de bottines. Grimaçant à chaque fois qu’elle entendait ses pas provoquer des clapotis, Ethelle se demandait combien de temps les Faucheux allaient la faire parcourir ce lieu nauséabond. Clay parut sentir son malaise car, au bout de quelques instants, il interpella doucement la petite cheftaine qui les dirigeait : « Tina, maintenant que ça n’a plus d’importance, je lui enlève le bandeau. Elle me gêne pour marcher, ça sera plus pratique comme ça. » Il ne lui avait pas demandé la permission, nota Ethelle, et l’adolescente ne daigna même pas répondre.

A son grand soulagement, la rouquine n’ouvrit les yeux dans un réseau d’égouts. Ils se trouvaient certes en sous-sol, l’endroit était mal entretenu, humide et certainement habité par des colonies de rats, mais il ne s’agissait pas du réseau des eaux usées. Cela ressemblait plutôt à un ensemble de cave ou, plutôt, d’entrepôts souterrains. L’endroit paraissait totalement désaffecté et devait l’être depuis des années, estima Ethelle. Elle avait même une petite idée d’où se trouvait l’endroit, en réalité. L’abandon total des entrepôts du port – fluvial – des Modernités avait résulté de la faillite des trois sociétés qui les occupaient : MécanInc, RotorCorp et AérosTech. La jeune femme était à peu près au courant de tout cela, puisque ces évènements avaient indirectement participé à la chute de son père. Il était très impliqué dans les affaires de ces trois compagnies et leur ruine avait mis un grand coup dans ses affaires autant que dans ses influences.

Ethelle ne savait pas exactement en quoi consistaient lesdites affaires de son père. Elle avait compris quelques petites choses en surprenant des morceaux de conversations par ci par là. Mais elle n’avait jamais eu d’explications précises, Charles Morton ayant toujours été vague sur ces sujets. A l’époque, la jeune femme ne s’intéressait pas très bien au monde des affaires, ce qu’elle regrettait à présent qu’elle en avait besoin. Beaucoup de choses lui passaient au dessus de la tête, et elle se rendait maintenant compte qu’elle avait été aussi superficielle que ses amitiés. Si ça se trouve, si l’un ou l’une de ses amis s’était retrouvé dans sa situation actuelle, peut-être qu’elle se serait montrée aussi infecte qu’eux. La pilule était un peu difficile à avaler et la rouquine s’empressa de diriger ses pensées ailleurs. Elle était plutôt impressionnée de la vitesse à laquelle l’intérieur de ce bâtiment s’était délabré ; cela ne faisait qu’un an qu’il avait été entièrement abandonné. L’humidité ambiante lui expliqua, mieux que des mots, pourquoi le sous-sol paraissait aussi abîmé. Ces entrepôts se trouvaient au bord de la Conquise, le fleuve qui serpentait par la ville, et nécessitaient beaucoup d’entretien pour ne pas voir les caves inondées. Maintenant que plus personne n’était là pour s’occuper des sous-sols, ils se faisaient petit à petit engloutir par la Conquise.

 

 

Seulement 630 mots aujourd’hui. Finalement j’ai de nouveau accumulé du retard. Heureusement qu’un week end de trois jours se profile ! Il va falloir que je sois bien sérieuse.

S'exprimer par un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s