NaNoCamp de Juillet 2019

Glorieuses salutations !

Et oui, je ne poste pas grand chose et il y a quand même un NaNoCamp en approche. Je le trouve toujours difficile celui-là à cause de la chaleur, mais c’est toujours l’occasion de se pousser à avancer ou à terminer des projets en cours ! Pour cette fois, je vais délaisser un peu Arkhaiologia (j’ai besoin de penser un peu à autre chose) et partir sur une histoire qui n’a rien à voir (qui sera une sorte de parodie d’un récit plutôt connu) et qui sera sous une forme différente du roman. Si je suis satisfaite du rendu, je vous publierai tout ça à partir de la fin de l’été.

En attendant, la Bibliothèque Ensevelie a été révisée et envoyée a de nouvelles maisons d’édition. Il faut attendre quelques mois pour avoir les réponses ; on verra bien. Je reprendrai peut-être un peu la suite après le NaNoCamp, en août, sans oublier les petites historiettes qui servent de préquelles.

De toutes façons, ce ne sont pas les projets en cours qui manquent. J’en ai beaucoup trop. Je ne m’ennuie jamais et, maintenant que j’ai repris un emploi saisonnier à temps partiel, je manque cruellement de temps pour tout avancer comme je voudrais. Mais je fais de mon mieux !

En tous cas, n’hésitez pas à m’en parler si vous avez envie de participer au camp du NaNoWriMo et à bientôt pour de nouvelles aventures !

NaNoCamp d’avril 2019, fin !

Glorieuses salutations !

Bon, en fait le NaNoCamp est fini, je ne m’en suis même pas rendue compte et je n’ai pas du tout été efficace : je l’ai glorieusement raté (oui, parce que même si on rate des trucs, tant qu’on le fait glorieusement, ça passe. Non ?). Je pense que j’avais déjà tout donné les mois d’avant et que j’avais besoin de vacances. Du coup j’ai pris du retard et je vais tâcher de me concentrer sur la fin de la reprise du mon tome 1 de Arkhaiologia (La Bibliothèque Ensevelie) histoire de l’envoyer et de m’occuper de la suite, pendant que les éditeurs passeront entre 6 et 12 mois à décider que le premier ne convient toujours pas à leur ligne éditoriale en dépit de toutes ses qualités huhuhu ! Je n’ai pas de quoi m’ennuyer. Je ne sais pas ce qui m’a pris quand je me suis lancée dans cette série de romans ^^

Une fois que j’aurai fini, j’ai encore au moins deux historiettes à faire pour finir de poser les choses dont j’ai besoin, mais qui adorent rester vagues dans ma tête. Et puis après bim ! Tome 2, que je vais certainement encore remanier. À force, je vais pouvoir envoyer les deux tomes à la fois hahaha ! Enfin bon, c’est pas sûr, puisque je vais devoir prendre du temps d’écriture pour reprendre un boulot alimentaire, parce qu’il faut bien manger dans la vie. Ça aide paraît-il.

Voilà pour les nouvelles générales. Si vous voulez suivre mes états d’âme de manière un peu plus soutenue que sur ce blog, vous pouvez aussi suivre :
-> la glorieuse page Facebook
-> le glorieux compte Twitter
-> et puis il y a la glorieuse chaîne YouTube aussi, il faudrait d’ailleurs que je m’occupe de mettre d’autres trucs dessus.

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Avancées et NaNoCamp d’avril 2018

Glorieuses salutations !

J’ai réalisé que je n’avais pas posté ici depuis janvier. C’est terrible ! Il faut dire que j’ai moins d’inspiration pour des petites histoires ces derniers mois. Ce sont les grosses qui avancent en revanche ! Ce Camp NaNoWriMo d’avril m’a permis de donner un bon coup de collier et de terminer une version bêta de mon premier tome d’Arkhaiologia, après moult découpages, tranchages, ajouts et changements. Je pense qu’il s’appellera La Bibliothèque, parce que je suis pas très douée pour trouver des titres. Ça peut encore changer : j’aurai peut-être une illumination, qui sait ?

En attendant que ma version bêta se repose avant son ultime relecture/révision (ou avant dernière : on est jamais à l’abri d’un besoin de relecture intempestif !), je vais terminer le NaNoCamp en avançant sur le tome 2. J’hésite à tenter un NaNoWriMo tome 3 en novembre, mais je ne sais pas si c’est une bonne idée. Mes prochains mois seront surtout axés sur ce deuxième tome dans tous les cas et j’espère retrouver l’inspiration pour mes historiettes au passage. Ou alors peut-être que je reprendrai mes anciennes pour les travailler. La plupart ont été postées sans réelle relecture, j’avoue. Enfin, on verra, il y a toujours plein de possibilités de choses à faire.

Concernant Le Cœur de l’Hiver, il n’a toujours pas trouvé preneur. La classique fantasy mythologique, ça ne marche pas très bien. Du coup, si les deux derniers à qui j’ai envoyé en janvier refusent (ils ont dit que si on avait pas de réponse dans les 8 mois, c’est qu’ils ne prenaient pas, ce qui m’amènera vers septembre-octobre), je ferai un ultime ménage dessus et je le passerai en auto-édition. Après tout, c’était un roman-test, même si je l’aime bien ^^ Il y aura certainement un audiobook aussi, mais ça va me prendre un temps fou d’enregistrer tout ça. Je m’inquiète moins pour Arkhaiologia qui est plus original (mais qui sera en plusieurs tomes, ce qui peut poser des soucis aussi paraît-il).

Voilà, c’était un résumé de mes glorieuses aventures écrivainesques !
À bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Fin du NaNoCamp de Juillet 2017

Salutations !

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas posté ici. J’étais donc en NaNoCamp, avec un tout petit objectif parce qu’il est de notoriété personnelle que le NaNoCamp de Juillet est difficile. J’ai tout de même atteint mon objectif et il donnera lieu à une nouvelle façon de raconter des histoires. En plus, ça aura un lointain rapport avec Arkhaiologia ! Ce qui me réjouit. Ça arrivera dans les semaines qui viennent !

Maintenant, il faut que je recommence à peupler ce blog d’élucubrations diverses, ce qui n’est pas forcément simple puisque mes doigts fondent sous la chaleur. On m’informe que ce n’est pas ce qui se produit, mais ça fait vachement bien semblant je trouve !

Pendant que je réfléchis à ce que je vais bien pouvoir raconter, vous pouvez réfléchir à ce que vous allez bien pouvoir raconter vous pendant le NaNoWriMo de Novembre 2017 ! Oui parce que nous sommes déjà en août et le temps passe à une vitesse effroyable. Alors il est temps de commencer à songer à tout ça !

Continuez de passer de bonnes vacances pour ceux qui en ont et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Le Mois de Juillet

Salutations !

Le mois de Juillet est bientôt là (et la canicule est déjà arrivée) et, comme maintenant chaque année, je viens vous parler du camp NaNoWriMo. Et, comme toujours, je vous enjoins à y participer ! En plus, c’est pratique d’utiliser les NaNoCamps pour planifier un futur NaNoWriMo de Novembre (la quoi ? Subtitruc ? Jamais entendu parler !).

Bon, d’accord, j’arrête de vous harceler (même si ma cabane vous est ouverte, hein !) et je vais me contenter de vous raconter ce que je compte faire moi. Alors déjà, j’avais l’intention d’ouvrir une cabane sur le site du Camp NaNoWriMo et ça, c’est fait. Ensuite, je voulais rester sur mon projet Arkhaiologia tout en faisant quelque chose de différent (pour éviter la surdose et puis, vu le boulot que je vais encore avoir dessus, je préfère prendre mon temps).

Du coup je me suis décidée pour le travail d’un petit background sur la situation entre l’Antiquité lointaine qu’étudient Ethelle, Clay et Simon, et leur époque. Ce sera pour un petit Spin Off, pour ainsi dire, que je vais tâcher de faire par la suite. Voilà ! Comme toujours, on peut discuter de tout ça pour les quelques uns que ça intéresse.

Bonne continuation et à bientôt dans ma cabane (Aïe ! Alleeez !)

NaNoCamp Avril 2017 FIN

Salutations !

Pendant ce NaNoCamp j’ai fait un super brouillon de 32 pages A4. Maintenant que ça m’a permis de mettre mes idées plus au clair (oui, parce que je suis incapable de planifier avant de commencer à écrire, ça n’arrive pas à se mettre en forme dans ma tête : il faut absolument que mes personnages soient en situation et que je découvre les choses avec eux pour trouver comment tout s’organise), il est temps que je le reprenne du début, que je l’écrive sous forme de journaux de bord et que j’aille jusqu’à la fin. Parce que c’est ça qui est frustrant marrant quand on écrit, c’est qu’il faut parfois tout recommencer ou dire adieu à des pans entiers de ce qu’on a fait.

J’avais déjà plus ou moins l’idée de faire ces préquelles sous forme de journal à la base (pour les insérer plus facilement dans la suite d’Arkhaiologia) mais je n’arrivais pas à commencer. Alors je suis partie de la forme de roman parce que, ça, j’ai l’habitude. Maintenant que je suis lancée, je devrais arriver à refaire le début sous forme de journal et continuer sur la suite, même si je ne connais pas encore tous les détails.

En résumé : je m’arrête là, mais c’est pour mieux recommencer ! C’est que c’est long l’élaboration de romans quand même. Et je suis tellement lente à l’écriture x) Bref !

J’ajouterais aussi que les NaNoCamps sont bien pratiques pour se fixer sur une idée à traiter. Pour moi le fonctionnement est vraiment différent de celui du NaNoWriMo. D’ailleurs je me demande si un jour je serai capable de faire un NaNoWriMo sur une suite de roman que j’ai déjà fait. Je n’en suis toujours pas sûre. Ce qui veut dire qu’en l’état j’aurai un nouveau projet pratiquement tous les ans hahaha ! Ce n’est pas du tout perturbant 😛 L’avantage, c’est que ça va me faire un stock d’embryons de romans à reprendre selon mon envie. C’est pas mal aussi.

Le prochain Camp NaNo se déroulera en Juillet, au passage. Venez participer !

NaNoCamp Avril 2017 J+24 : Préquelles Arkhaiologia

Les trois antiques réalisèrent rapidement qu’ils avaient beaucoup de doublons. Ils en avaient aussi plusieurs avec Valentin qui avait participé aux recherches. Le jeune homme avait compté travailler pendant que ses trois étranges amis fouillaient les ressources de la bibliothèque.

Finalement il s’était laissé prendre par la fièvre de l’enquête. Plus important, il commença un journal pour noter tout ce qu’il pouvait à propos de ce qu’il apprenait des trois êtres surhumains.

[Tout refaire sous forme de journal finalement. Ensuite découvrir l’existence de la machine qui fait apparaître le voile qui absorbe la magie dans une grotte d’une montagne quelconque -> ironiquement créé par un mage et alimenté par la magie. Quelque organisation fournit un générateur avec des gens pour l’installer, parce que le coup des créatures magiques commence à devenir ingérable. Valentin et Béatrice font partie du voyage cette fois. Dans l’intervalle il faut convaincre les sept qu’ils vont devoir une fois de plus disparaître dans l’opération. Ce n’est pas quelque chose qui les enchante particulièrement (voire, crée quelques dissensions ?) D’ailleurs, Valentin et Béatrice ne pensent pas que ça soit la solution. À la montagne il y a des soucis (je suppose des créatures magiques qui n’ont pas trop envie de mourir -> à déterminer) et finalement il ne reste plus que Valentin et Béatrice qui décident de ne pas activer la machine. En gros. Avec l’apparition de créatures/mages/dragons de plus en plus puissants et envahissants et les gouvernements n’arrivant pas à s’organiser, la civilisation s’effondre petit à petit. Valentin finit sa vie comme conteur itinérant et sa copine et lui ont une vie d’une longueur surprenante (mais il faut dire qu’ils connaissent les bonnes personnes -> les sept), d’ailleurs je suppose qu’il va faire partie lui-même du folklore. Il continuera d’aller poser ses recherches à bibliothèque je suppose (ou ailleurs, mais y aura une indication, on verra). Lorsque la magie atteint son apogée, V et B seront certainement morts à ce moment là, quelqu’un se met en tête d’activer la machine (parce que c’est vachement plus drôle quand l’histoire se répète)]